longevite et anti-age raisonnable
Votre guide pour une médecine anti-âge plus naturelle
Nous contacter   |   A propos

> accueil > médecine esthétique intégrale > peau et teint > taches rouges et couperose

 

Restez informés ! Recevez l'actualité de l'anti-aging
et des conseils de longévité...



Unifier le teint, traiter les taches brunes

Equilibrer la mimique des muscles du visage

Comment lutter contre le relâchement de la peau ?

Bio-revitalisations cutanées, lumières et mésothérapie

Acide hyaluronique, le roi des soins anti-âge du visage

Voir tous les articles de ce thème



docteur anti-age articles anti-age les plus concultes
 

Lasers et lampes contre la couperose
Taches rouges du visage et du cou


La couperose et certaines tâches rouges du visage et du cou sont dues à la dilatation de micro-vaisseaux sanguins à la surface de la peau, qui deviennent alors visibles.


L’érythrocouperose est une rougeur diffuse de la surface de la peau du visage plus ou moins associée à des dilatations capillaires plus marquées au niveau du nez et des pommettes. On retrouve également certaines érythro-couperoses au niveau du décolleté.

Dans certains cas on retrouve un facteur héréditaire mais les écarts de température, l'alcool, le froid violent et le soleil sont toujours des facteurs d'aggravation.
Les rougeurs évoluent différemment selon qu’il s’agit d’érythrose diffuse ou de réseau de vaisseaux plus gros (télangiectasies). L'érythrose a tendance à s’accentuer et évoluer de temps à autres vers l’acné rosacée.

Les télangiectasies, quant à elles, constituent un réseau capillaire qui augmente progressivement et lentement.

Différents traitements de la couperose

Le traitement laser de ces vaisseaux vise à réduire leur diamètre par échauffement et donc coagulation. Depuis l'arrivée des lumières pulsées et des lasers vasculaires, les autres traitements tels qu'injection de produits sclérosants dans les vaisseaux et électrocoagulation à l'aiguille, sont  beaucoup moins utilisés.

En Médecine Intégrale anti-âge, notre choix se porte exclusivement sur les lumières et lasers qui n'utilisent pas de produits toxiques et préservent mieux l'intégrité de la peau environnante quand ils sont bien paramétrés.

Les lasers contre la couperose

Le rayon laser (KTP ou Nd-Yag le plus souvent) est absorbé par les zones rouges de la peau et donc plus spécialement par les vaisseaux disgracieux et les taches rouges. L'intérêt majeur des lasers est d'être captés par ces zones rouges sans que le reste de l'épiderme soit lésé.

Le laser à colorants est également employé à cet usage, plutôt en milieu hospitalier, mais quelques cabinets en sont équipés. Ils nécessitent moins de séances mais ont des suites souvent plus longues et plus gênantes selon les types d'appareils.

Les résultats sont bons sur les vaisseaux rouges du visage, moins réguliers sur les jambes où les vaisseaux sont plus profonds. De nouveaux lasers traitent aujourd'hui plus spécialement les veines bleues.

Pour éviter les brûlures, il faut procéder délicatement et augmenter les puissances progressivement sur une zone donnée. Un refroidissement de la surface de la peau est généralement associé. La force du laser doit être adaptée à chaque type de peau et à chaque cas. Seul un médecin expérimenté et formé à ces techniques sera à même de vous traiter avec une sécurité et des résultats optimisés.

Lumières pulsées et lampes flash contre couperose et rougeurs

Les lampes flash (ou appareils à lumière intense pulsée IPL) sont en général plus adaptés pour traiter ces rougeurs (ou roseurs) diffuses car elles peuvent traiter rapidement une grande surface de peau..
L'efficacité et la sécurité réside dans la qualité de la lampe qui doit surtout être sélective dans la longueur d'onde utilisée (grâce à des filtres) et suffisamment puissante.

Elle est plus délicate d'emploi sur les peaux mates et il ne faut pas être bronzé(e) lors du traitement sous peine de risquer des brulures de la peau.

L'approche intégrale des rougeurs du visage

Ces rougeurs sont liées à la constitution métabolique (feu, sulfurique...) qu'il faut donc équilibrer en conséquence. Ainsi la première protection reste solaire. Il faut aussi éviter les excitants, alcool, tabac, épices piquantes, plats très chauds...

Une cosmétique spécifique doit être employée. Il existe des crèmes contenant des médicaments vasoconstricteurs, réduisant le diamètre des vaisseaux pour un temps.

La cosmétique ayurvédique est très intéressante car elle cherche à contrer l'élément feu par des plantes ou des essences ayant des caractéristiques opposées (froides, douces, etc...). Elle n'apporte aucun produit chimique ou toxique pour l'organisme. Ici, l'huile de coco ou de millepertuis sont intéressantes, le gel d'aloe vera, l'extrait de genêt également...

Nous conseillons fortement d'associer ce type de cosmétique ou de soins aux traitements par lumière pulsée ou laser, ainsi qu'un apport d'antioxydants pour contrer la production de radicaux libres qui suit les séances. Bien que contrôlée, n'oublions pas qu'il s'agit d'une brulure des vaisseaux et qu'un léger oedème local précède la cicatrisation des vaisseaux traités. Les lumières LED cicatrisantes (sans rapport avec les lumières pulsées) peuvent aussi être utiles dans cette phase post laser.

 

Ceci vous a plu ? Faites connaitre cette page :

Sur le même thème :

 Unifier le teint, traiter les taches brunes

 Equilibrer la mimique des muscles du visage

 Comment lutter contre le relâchement de la peau ?

 

Ne ratez rien de nos conseils et des nouveautés sur l'anti-âge :

 Abonnez-vous à notre lettre d'infos gratuite !
Commentaires

Par geneviève Morisseau le 17/04/2014 :

j'ai eu , hier, une séance de lumière pulsée sur les joues et ailes du nez, crème du soir conseillée : cicabio à l'arnica, crème de jour (ne se trouve pas chez mon pharmacien) ça s'appelle Daylong Actinica (ouch ! c mal écrit !) je pense que je vais aller voir les cosmétiques ayurvédiques.

Faites un commentaire sur cet article :
 charte du blog
  • J'accepte de recevoir la newsletter gratuite ou j'y suis déjà abonné(e)

Prénom *
vitalité et longevite


© Copyright 2008-2014